image1-2162image2-2162image3-2162

Élection des administrateurs du SIFÉE

Puisqu’une seule candidature a été reçue par catégorie, tous les candidats sont élus par acclamation. Nous souhaitons aux nouveaux membres la plus cordiale bienvenue au sein de conseil d’administration. Le mandat des nouveaux administrateurs commencera au terme de l’assemblée générale annuelle 2016, qui aura lieu par voie électronique, du 19 septembre au 7 octobre.



ORGANISME GOUVERNEMENTAL - AFRIQUE (MANDAT DE 3 ANS)

André Simplice Léoplold GNANCADJA

Agence Béninoise pour l’Environnement (ABE), Bénin

Maître assistant des Universités du Bénin, ancien Directeur environnement et sécurité des Stades du Bénin, actuel directeur général de l'Agence Béninoise pour l'Environnement, j'ai depuis ma prise de service à l'ABE instauré, pour la première fois dans l'histoire des évaluations environnementales au Bénin ceci après 17 ans de pratique :

- l'agrément des bureaux d'études;

- un mécanisme de validation technique et formel des rapports d'EIE;

- révisé les décrets portant organisation des évaluations environnementales en regroupant tous les outils de gestion de l’environnement dans un texte réglementaire unique;

- un partenariat entre les pays voisins et les pays du Nord pour améliorer la pratique des évaluations environnementales (EE au BENIN);

- une rencontre d’échanges entre les acteurs des évaluations environnementales (bureaux d’études, ministères sectoriels, société civile et universitaires pour partager les bonnes pratiques en matière d'EE.

À cela, il faut ajouter la révision des décrets portant organisation des évaluations environnementales en regroupant tous les outils de gestion de l’environnement dans un texte réglementaire unique.

Motivations :

Partager mes expériences dans le domaine des évaluations environnementales dans la sous-région ouest-africaine avec mes paires pour rendre plus visible le SIFEE et partager les bonnes pratiques dans le domaine des EE

Vision pour l’avenir du SIFÉE :

- Prendre toutes les dispositions pour garantir l'organisation des sessions de l’École d'été et du colloque du SIFEE;

- Saisir les opportunités pour doter le SIFEE de moyens pour mettre en œuvre sa politique;

- Créer des centres d'excellence en matière d'EE dans les sous-régions francophones de l'Afrique;

- Faire des évaluations environnementales un outil d'aide à la prise de décision dans les différents pays membres du SIFEE



ORGANISME À BUT NON LUCRATIF - EUROPE (MANDAT DE 3 ANS)

Marthe DJUIKOM

Forum Énergies Renouvelables-Développement Durable et Solidarité Internationale (Réseau-FERDEDSI), Belgique

Avec une formation pluridisciplinaire, je suis actrice dans le champ de la promotion des énergies renouvelables en Afrique subsaharienne depuis 2003. À mon actif, on compte : un réseau des organisations en extension tant au Sud qu’au Nord, un centre de formation en consolidation et un réseau nord-sud de jeunes chercheurs et jeunes entrepreneurs en développement et que je booste dans un processus d’incubation des initiatives et des entreprises en autonomisation. Des détails complémentaires sont sur www.ferdedsi.com et un manuel guide en préparation.

Motivations :

Ma motivation à postuler au CA vient de la confiance qu'avec les structures sensibilisées aux questions environnementales et notamment celles en développement avec les jeunes et les femmes de notre réseau, le SIFEE pourrait étendre son champ et son territoire d’action avec de nouvelles thématiques, dont entre autres : énergie et transfert technologique, énergie et sécurité alimentaire avec considération du genre, Énergie et TIC, l’entrepreneuriat durable (notamment pour et en Afrique avec la coopération Nord-Sud), etc.

Dans cette perspective, je sais pouvoir jouer un grand rôle d’interface et enrichir les réflexions stratégiques au sein du CA.

Vision pour l’avenir du SIFÉE :

Comme il ressort des notes ci-dessus, je pense pouvoir enrichir des réflexions pour la mobilisation du SIFEE dans de nouveaux champs d'action.



INSTITUTION D’ENSEIGNEMENT OU DE RECHERCHE – AMÉRIQUE (MANDAT DE 3 ANS)

Jean-Philippe WAAUB

Groupe d'Études Interdisciplinaires en Géographie et Environnement Régional de l’Université du Québec à Montréal (GEIGER), Québec-Canada

Jean-Philippe WAAUB est titulaire d’un doctorat en aménagement. Depuis 1993, il est professeur au département de géographie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) (titulaire depuis 1999). Ses recherches, menées au Québec, au Canada, en Europe et en Afrique, portent sur l’évaluation environnementale stratégique, les outils d’aide à la décision appliqués à la gestion du territoire, à la gestion des ressources et à l’environnement (aide multicritère; cartographie écologique; systèmes intégrés d’aide à la décision; systèmes de soutien à la décision de groupe; participation des publics) et la modélisation technico-économique des systèmes industriels et énergétiques liés aux changements climatiques (modèle TIMES-Canada). Le GEIGER est membre du SIFEE depuis 1996. Jean-Philippe WAAUB y a siégé à divers postes du CA et notamment à titre de président.

Motivations :

Je représente le GEIGER depuis la fondation du SIFEE. J'ai fait partie du CA de nombreuses années y compris en temps que président. Le GEIGER est un chef de file mondial dans la recherche et l'intervention en évaluation environnementale. Je suis prêt à contribuer aux défis d'avenir du SIFÉE.

Vision pour l’avenir du SIFÉE :

Relations avec les grandes ONG internationales en environnement; décloisonnement du domaine de l'évaluation environnementale (liens avec les grandes conventions internationales, la sécurité alimentaire, etc.); diversifier et accroître les sources de financements (nouveaux types de bailleurs; activités SIFÉE; références en environnement et DD).



ENTREPRISE – EUROPE (MANDAT DE 3 ANS)

Virginie DEFROMONT

Egis Structures et Environnement, France

Ingénieur agricole de formation (ISA de Lille), 24 ans d’expérience professionnelle dans la réalisation, la rédaction et le suivi de dossiers d'évaluations environnementales, ainsi que dans la concertation environnementale, pour des projets d'aménagements du territoire (autoroutes, routes, canaux, voies ferrées classiques et à grande vitesse, tunnels, métros, aménagements urbains et interurbains, etc.) en France et à l'international, je suis aujourd'hui Directrice de la Performance d'Egis Structures & Environnement et Directrice Technique d'Egis Environnement. Experte des évaluations environnementales (études d'impact) et de l'assistance à maîtrise d'ouvrage en matière d'environnement et développement durable, j'accompagne depuis de nombreuses années les clients dans la définition de leurs projets.

Mon poste actuel chez Egis Structures et Environnement me permet d’être aujourd’hui à la pointe de la réglementation et des meilleures pratiques environnementales en études, en conception de projet et en construction d'opérations.

Mes dernières missions au sein des projets :

Après avoir accompagné pendant 4 ans VINCI/LISEA/COSEA dans les études environnementales (évaluations environnementales au titre de la Loi sur l'Eau, de la compensation écologique, du Défrichement), dans les études de détails et dans la stratégie de Développement Durable de la LGV Sud-Europe Atlantique, j'ai réalisé une mission d’expertise pour l’analyse du référentiel d’évaluation environnementale des projets de transport, vers une prise en compte du Développement Durable, pour le compte de RFF et ai été Responsable Environnement et Développement Durable pour la maîtrise d’œuvre des travaux souterrains d’EOLE (métro souterrain parisien).

Je suis également enseignante vacataire ponctuelle pour des formations aux évaluations environnementales, au sein du groupe Egis et à l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées.

Pour plus de renseignements : www.linkedin.com/in/virginie-defromont-594722a0

Motivations :

Étant membre du SIFEE depuis quelques années et ayant participé au colloque international de Bruxelles en 2014, j’ai pu constater que la prise en compte de l’environnement et notamment l’évolution des évaluations environnementales dans le monde francophone est un sujet d’échanges riches et variés.

Ces discussions permettent de faire évaluer les pratiques de l’évaluation environnementale (méthodologies, retours d’expériences) au sein de la francophonie, pour tenter de n’en retenir que les meilleures et de mettre en relation des différents membres du SIFEE.

De formation Ingénieur en Agriculture, je peux apporter au Conseil d’Administration du SIFEE :

- Mon retour d’expérience (plus de 20 ans) en évaluations environnementales appliquées à l’aménagement du territoire, en France et à l’International, que ce soit en termes d’évolutions réglementaires, de modifications méthodologies associées et de retours d’expériences opérationnelles.

- Mon envie de poursuivre et de suivre le sujet des évolutions des évaluations environnementales.

- Mon désir de partager les expériences et les savoir-faire de chacun « On est plus fort ensemble ».

- Mes compétences en formation en évaluation environnementale et en réglementation en « environnement appliqué et opérationnel ».

De plus, je suis également membre de l’IAIA (International Association for Impact Assessment) et ai participé, en présentant différents sujets en lien avec les évaluations environnementales, à leurs 2 derniers colloques à Florence (Italie) et à Nagoya (Japon). Cette adhésion à l’IAIA, en plus de celle du SIFEE, peut permettre, si le besoin s’en fait sentir, de faciliter et peut-être même de fluidifier les échanges entre les espaces francophones et anglophones sur le sujet des évaluations environnementales.

Vision pour l’avenir du SIFÉE :

Agir pour que le SIFEE soit et reste LA voix de l’évaluation environnementale dans l’espace francophone :

- En poursuivant le développement de méthodes dédiées à l’aide à la décision dans les évaluations environnementales,

- En facilitant le partage d’expériences diversifiées de ses membres (chercheurs, institutions et opérationnels),

- En participant activement aux évènements (colloques, formations, publications notamment) et ainsi promouvoir le SIFEE et les activités de ses membres,

- En promouvant les bonnes pratiques et la formation sur le sujet des évaluations environnementales.



ENTREPRISE – AFRIQUE (MANDAT DE 1 AN)

Sotelle HOUESSOU

Communauté électrique du Bénin (CEB), Togo

En lien avec ma fonction actuelle de chef du service de l’environnement à la Communauté Électrique du Bénin, j’ai pu bénéficier et échanger des expériences en matière de gestion de l’environnement des projets d’énergie électrique tant avec des spécialistes membres de SIFEE ou lors des évènements (comme les écoles d’été ou les colloques) organisés par l’institution. Notamment, le renforcement des capacités en matière d’approches méthodologiques d’analyse des impacts tant en biodiversité qu’en impacts sociaux. Ceci est également de même dans le suivi environnemental des projets électriques.

Motivations :

L’année 2001 est le début de ma participation aux activités de SIFEE avant l’année 2006, année d’adhésion de la Communauté Électrique du Bénin au SIFEE. Et ce n’est qu’en septembre 2014 que j’ai été élu comme représentant de mon institution au Conseil d’Administration. Depuis donc deux (2) ans j’ai participé activement à ce niveau à la vie de l’association internationale en faisant savoir mes points de vue aux diverses sur les sujets qui ont été soumis à discussion. C'est pourquoi pour la seule année qui reste pour établir des mandats complets de trois (3) ans, je viens solliciter la voix des membres du SIFFE à poursuivre les activités au sein du conseil d'administration à la suite de la modification des Statuts de l’association.

Vision pour l’avenir du SIFÉE :

L’utilité du SIFEE pour les spécialistes en évaluation environnementale n’est plus à démontrer. Raison pour laquelle, mon ambition pour le SIFEE est de contribuer à son émergence, de l’amener à avoir les moyens de ses ambitions de sources d’échanges et de renforcement des connaissances en évaluation environnementale, de le voir se hisser au même niveau que l’IAIA et avoir son envergure.



ENTREPRISE – AMÉRIQUE (MANDAT DE 2 ANS)

Jean HÉBERT

Hydro-Québec Équipement, Québec-Canada

Monsieur Jean Hébert est chargé de projets – Environnement à l’unité Environnement d'Hydro-Québec Équipement. Il cumule une expérience de plus de vingt-cinq ans en ce domaine. Monsieur Hébert a complété des études graduées en géographie (scolarité de doctorat) en se spécialisant en sciences de l’environnement et en développement international à l’Université du Québec à Montréal, à l’Université Laval (Québec) et à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris, France).

À l’échelle des projets, monsieur Hébert joue le rôle de chargé de projet ou de conseiller milieu humain afin de réaliser des évaluations environnementales pour des centrales hydroélectriques ou thermiques ainsi que pour des lignes de transport dans les pays du Sud et au Québec. Il est également actif sur de nombreux projets de formation et de renforcement institutionnel en environnement.

Jusqu'à maintenant, monsieur Hébert a complété près d’une centaine d’interventions à l’étranger principalement en Afrique du Nord et de l’Ouest, mais aussi en Amérique du Sud-Caraïbes et en Asie.

Message
Ok
AnnulerConnexion
AnnulerS'abonner