image1-1763image2-1763image3-1763
Retour aux nouvelles

Chronique : La contribution des évaluations environnementales dans le cadre de la création et de la gestion du système national des aires protégées des Comores

Auteur :SAÏD OMAR Ali;
le 30 novembre à 11:00

correspondants2.jpg

Par SAÏD OMAR Ali

Comores

Novembre 2021

 

L’Union des Comores dispose d’un système national d’aires protégées (SNAP) géré par l’agence « Parcs Nationaux des Comores ». En fait, il s’agit d’un réseau de six aires protégées terrestres et marines réparties sur l’ensemble du territoire national, dont le parc national Karthala, le parc national Cœlacanthe, le Parc national Mitsamiouli-Ndroude, le parc national Ntringui et le parc national Shissiwani ainsi que le parc marin de Moheli déjà en place depuis 2001.

Les bases juridiques du SNAP sont constituées de plusieurs lois et règlements, soit la loi N°18 – 005/AU du 5 décembre 2018, la loi-cadre N° 94- 018 du 22 juin 1994 relative à l’environnement, modifiée par la loi N° 95-007 du 19 juin 1995, la loi relative à la gestion forestière (loi N°12 – 001/AU de juin 2012), ainsi que d’autres textes réglementaires relatifs à la mise en place et au fonctionnement des aires protégées aux Comores.

Avant les années 1950, considérées d’abord comme un outil de conservation et de protection des milieux naturels, les aires protégées étaient interdits d’accès aux populations locales. Toutefois, à partir des années 1990, à la faveur d’une évolution du « concept d’aire protégée », ces dernières sont devenues parties prenantes des projets de constitution d’aires protégées et de leur mise en œuvre.

Marie Lequin (2009) définit une aire protégée comme un territoire de nature avec ses limites, ses hauts lieux, ses ressources, mais aussi sa société locale et son mode de gouvernance propre. L’UICN intègre dans sa définition une autre dimension, dont les valeurs cultuelles qui sont associées aux populations locales. Quant à Wafo Tapobda (2009), une aire protégée est un objet spatial dans un milieu physique donné avec sa propre dynamique où interagissent en continu la nature et la société. Cliquez ici pour lire la suite du texte.

 
Message
Error
Ok